Il y a 2 mois

Baromètre

CEAPC Baromètre

Vaches et rendements dans la nature

Evadés, les bovidés ? Plus qu’une simple fugue de vaches, il semble qu’investisseurs et AMF (Autorité des Marchés Financiers) soient en train de lever le voile sur une arnaque, dont l’ampleur n’est pas encore connue. Des investisseurs ont en effet investi dans des cheptels, à raison de 1 500 euros à 5 000 euros par vache. En retour,  la promesse d’un rendement compris entre 8 % et 10 %. Une proposition sans doute trop belle pour être honnête : les plaintes contre ces placements proposés via des plateformes se multiplient auprès de l’AMF. Loin d’être vivants, ces cheptels ne seraient que virtuels, tout comme les gains promis aux investisseurs.

 

Super héros pour super causes

« Avengers Endgame » est bien plus qu’un blockbuster. En phase de devenir le plus gros succès du box-office mondial,il clôt aussi une saga Marvel longue de 22 films, sortis sur 11 ans. Des longs-métrages qui n’ont pas pour seul point commun de conter les combats de super héros. Reflets des grands débats, pour ne pas dire dérives, de notre société, les films Marvel ont ainsi dénoncé les vendeurs d’armes, la course à l’armement des Etats, les méthodes violentes de l’armée ou encore la surveillance des citoyens. Ils ont également alerté sur les dangers de l’intelligence artificielle et de l’isolationnisme. Et encouragé l’émancipation des femmes et des minorités. Il ne fallait pas moins de 22 opus pour un programme aussi vaste.

 

Briser le plafond de verre

Les fonds d’investissement se veulent plus éthiques. Pour cela, quoi de plus simple que de mettre en à l’honneur des critères de sélection environnementaux. Mais il est un thème encore peu promu : celui de la parité. Certes, des efforts sont faits pour féminiser les organes de direction des entreprises. Le plafond de verre, qui empêche les femmes d’y accéder en grand nombre, demeure toutefois encore une réalité. Les sociétés d’investissement Mirova et Nordea AM ont donc décidé de promouvoir les entreprises vertueuses en matière de parité et de leur dédier chacune un fonds d’investissement. De quoi mettre en lumière les meilleures performances obtenues par les bons élèves de la parité, comme la recherche l’a déjà fait.

Articles similaires