Edito février 2017

DES SOLUTIONS PATRIMONIALES SUR MESURE

Lancée en 2015, la Banque privée de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes a pour vocation d’offrir un accompagnement haut de gamme et personnalisé à ses clients. Qu’il s’agisse de dirigeants de PME ou de chefs de famille à la tête d’un patrimoine important, acquis depuis plusieurs générations. Pour cela, elle a fait le choix de s’appuyer sur trois pôles de compétitivité. Un pôle de banquiers privés au savoir-faire éprouvé, un middle-office performant et exigeant et une équipe d’experts pluri spécialisés.

C’est au sein de ce dernier pôle qu’intervient Florence Mellon, ingénieure patrimoniale. « Mon rôle est d’assurer une veille juridique et fiscale et d’être aux côtés de nos banquiers privés pour accompagner au mieux les clients et prospects dans leurs réflexions et leurs choix patrimoniaux. Et ce dans le but de leur proposer des solutions sur mesure, adaptées à leur situation, leurs attentes et leurs contraintes. » Dans ce contexte, Florence MELLON est amenée à rédiger des études patrimoniales qui conduisent à la mise en œuvre de stratégies patrimoniales soumises aux conseils habituels des clients et prospects (notaires, avocats,…), sur des problématiques variées, tant dans le domaine du droit civil que de la fiscalité du particulier et des entreprises, en France et à l’étranger.

« L’ingénierie patrimoniale touche à de nombreuses thématiques et nécessite de se tenir informée, en permanence, des nouvelles dispositions fiscales, administratives ou encore réglementaires. Et donc de se former. C’est aussi un métier où on ne travaille jamais seule. Parce que les échanges et les partages d’expérience sont indispensables pour concevoir les stratégies les plus performantes. Je suis donc amenée à être en contact régulier avec les conseils de nos clients et prospects, d’autres ingénieurs patrimoniaux mais aussi des spécialistes présents dans le groupe. Prenez le sujet du démembrement de propriété que nous évoquons dans cette lettre. C’est un thème récurrent dans les stratégies patrimoniales mais suffisamment complexe et source de jurisprudence pour nécessiter l’accompagnement d’experts pour sa mise en œuvre.  Je veille dans ce contexte à toujours valider la prudence et la pertinence des stratégies proposées. »


Edito – Sept 2016

Offrir un accompagnement haut de gamme, sur mesure et personnalisé aux dirigeants de PME et aux familles dont le patrimoine est constitué depuis plusieurs générations… Telle est l’ambition de la Banque privée de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes. Une structure dédiée, créée en 2015 et dont les services vont de la relation bancaire au quotidien à l’optimisation du patrimoine (ingénierie patrimoniale, juridique, fiscale, financière et immobilière, etc.)… « Nous sommes présents aujourd’hui à Bordeaux, mais aussi à La Rochelle et à Biarritz, souligne sa Directrice, Florence Anquetil. Notre volonté est de répondre aux attentes des clients qui font déjà confiance à la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, bien entendu, mais aussi aux chefs d’entreprise à la recherche d’une banque privée performante, réactive et proche d’eux. » 

La Banque privée de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, c’est une équipe dédiée comportant 3 pôles d’expertise :
– le pôle ingénierie composé d’un ingénieur patrimonial et d’un ingénieur crédit,
– le pôle middle-office disponible et rigoureux,
– le pôle de banquiers privés confirmés et expérimentés.

« Chacun d’entre eux ne gère qu’une trentaine de relations pour être parfaitement au courant de chaque situation patrimoniale et garantir ainsi disponibilité, réactivité, et donc une qualité de service optimale, précise Florence Anquetil. Tous sont à même de réagir rapidement en cas d’évolution réglementaire ou législative, par exemple, mais sont également proactifs et proposent des solutions adaptées aux exigences et à l’évolution des besoins individuels de chaque client. Notre ambition est véritablement d’offrir une expertise de proximité et de tisser une relation client de très haut niveau. Et la création de cette newsletter, véritable outil d’information et de dialogue, s’inscrit d’ailleurs dans le prolongement de cette exigence de qualité. »